Transports

TAD Axéo

Depuis juin 2018, Guingamp-Paimpol Armor-Argoat Agglomération a lancé le service de transport à la demande AXÉO sur son territoire. Il remplace les services de transport à la demande existants sur les secteurs de Bégard (Trans Bro Bear), Callac (Callac Argoat Transport), Paimpol (T9COM) et Pontrieux (Trev Service) et tend à harmoniser les conditions d’accès et de fonctionnement.
Les services de transports Axéobus, Axéophone et Axéoplus existants sur l’ex Communauté de Communes de Guingamp restent quant à eux inchangés pour l’instant.

Le service est ouvert à toute la population, y compris aux personnes à mobilité réduite et handicapées (sauf fauteuil électrique).

Tarifs

- 2€ par trajet, 4€ l’aller-retour

Fonctionnement

AXÉO est organisé en 6 zones correspondant aux bassins de vie de Bégard, Belle-Isle en Terre, Bourbriac, Callac, Paimpol et Pontrieux.
Après réservation auprès de la centrale de réservation la veille avant midi, un véhicule vient chercher l’usager au point d’arrêt le plus proche de son domicile (défini lors de l’appel). Il le transporte jusqu’à la ville centre ou la gare (correspondance avec le TER possible) de la zone dont sa commune dépend.
AXÉO fonctionne toute l’année les jours de marché, les mercredis et samedis sur la base d’un aller-retour soit le matin, soit l’après-midi selon les zones et les horaires définis.
Le coût de ce service est de 2€ par trajet et 4€ pour un aller-retour.

Un transport de proximité

L’objectif d’AXÉO est d’assurer un service de transport de proximité public et collectif. Ce service est donc ouvert à tous y compris aux personnes à mobilité réduite et peut être utilisé pour des déplacements variés (courses, rendez-vous, loisirs…).
Le but est également de répondre aux besoins de déplacement des habitants des secteurs de Belle-Isle-en-Terre et Bourbriac qui ne disposent pas de tel service à ce jour.

Vers un service unique

Depuis le 1er janvier 2017, Guingamp-Paimpol Armor-Argoat Agglomération est autorité organisatrice de la mobilité sur son territoire.
Dans ce cadre, le lancement de ce service correspond à une phase transitoire en attendant la mise en œuvre, d’ici septembre 2022, d’un véritable réseau de mobilité unique et structuré à l’échelle de toutes les communes du territoire de l’Agglomération.