Plourac’h

Plourac’h vient du breton « plou » signifiant paroisse primitive et « rac’h », colline ou escarpement. Paroisse sur une colline qui culmine à 227 mètres.

Monuments et lieux touristiques

- L’église Saint-Jean-Baptiste : surnommée « la cathédrale de l’Argoat », elle a été construite à la fin du 14e et restaurée au 19e siècle. C’est le chambellan du duc François II (père d’Anne de Bretagne) qui a entrepris sa construction. Observez, dans le porche sud, les apôtres, qui ont gardé quelques traces de polychromie. Au-dessus de la porte d’entrée, une Vierge à l’enfant du 16e siècle.

A l’intérieur, un remarquable mobilier. Cherchez, dans le transept nord, une Vierge de pitié : sa particularité est sa représentation de la Vierge en cape de deuil qu’avait coutume de porter les femmes bretonnes jusqu’au milieu du 20 e siècle.

Plourac’h possède un « trésor » : un reliquaire d’argent du 16e siècle, un calice également en argent et un ciboire.

Devant l’église se dresse un beau calvaire, daté du 16e : on y voit une Piétà, Marie-Madeleine, saint Jean, le bon et le mauvais larron et saint Michel, le peseur d’âmes, qui statuera sur notre destinée.


- La chapelle-Gwénolé du 16e a été remontée de ses ruines par l’association « Kevredigezh Sant Gwenole » de 1988 à 1991. A l’intérieur un vitrail relatant la vie de Saint Guénolé fait « chanter » la lumière du soleil...

- Autre site remarquable, le rocher de Kergus est un magnifique belvédère qui semble faire office de sentinelle à la limite du Finistère.

Mairie

Pour plus de renseignements, veuillez vous adresser à la mairie de la commune :

Horaires d’ouverture lundi, mardi, jeudi, vendredi 8h30/12h00 - 14h00/17h00
Tél 02 96 45 02 94 / Fax : 02 96 45 02 95

Commune

- Superficie : 32.15 km²
- Population : 363 habitants